观音韵 – Le thé Guanyin – Francais

55%
3 paragraph translated (6 in total)
Read or translate in

Le thé est originaire de Chine, c’est pourquoi, dans toute les langues du monde, le mot “thé” vient des deux grands systèmes dialectaux chinois. Le japonais, le portugais, le russe, le turc et l’arabe utilisent un terme cantonais, tandis que l’allemand, le français, l’anglais et le hollandais se fondent sur un terme du dialecte du Fujian. Si l’on étudie attentivement les relations entre ces langues, on peut voir une carte des exportations de thé chinois. Par exemple, les cargaisons de thé transportées par bateau, comme le thé anglais, viennent toutes du Fujian.

Les Anglais apprécient le thé du Fujian. Depuis longtemps, ils considèrent le thé “Da” (Bohea) et le thé “Gongfu” (Congou) comme les trésors de la table. Ainsi, on comprend mieux pourquoi, dans le traité de Nankin, à la fin des Qing, la petite ville de Fuzhou, qui n’a historiquement jamais été un grand port, fut incluse sur la liste des ports ouverts pour le commerce avec l’Angleterre.

Le quartier San Fang Qi Xiang (littéralement “les Trois ruelles et les sept allées”) est aujourd’hui un lieu célèbre de Fuzhou, inscrit sur la liste des monuments historiques et culturels protégés de Chine. Sa superficie est de seulement quarante hectares, bien moins que la Cité interdite. 但它却绝对当得上地灵人杰四个字,几百年来不知出过多少人 才,至今还能在那石板路上感到前朝的履痕,古房的簷角里嗅得时间的霉味。到了近代,三坊七巷就更是不得了,里头的邻居全是叱吒风云的人物,戏台上你方归 来,我这头就预好登台亮相。林则徐、沉葆祯、左宗棠、郑孝胥、陈宝琛、严複和冰心,全是这里的街坊。

还有林觉民,他的《与妻诀别书》曾是唯一同时出现在两岸中文课本的名篇。其故居自然也是爱国主义教育基地,陈列了那方有名的手帕複製品。台湾的老兵 来了,眼睛不好使,看不见上头的蝇头小字,可是他们都会背:“吾爱汝至,汝幸而偶我,又何不幸而生今日之中国;吾幸而得汝,又何不幸而生今日之中国,卒不 忍独善其身,嗟夫!纸短情长,所未尽者尚有万千……”一边背他们一边流泪,才二十多岁的大好青年,就此绝命黄花岗。而这座老宅,香港爱国商人李嘉诚本来要 拆干拆淨(他已经买下并且毁了三坊七巷整条老街),只是他要转移资金开发睥睨故宫的北京新东方广场,才留下了拆剩的两进房。中国呀,从来都是一个老人埋没 年青人的国度。

往事太沉重,国事太伤心,我们还是说回茶吧。话说英国本来也和欧陆一样,欢迎咖啡多过茶。直到十八世纪初期,荷兰人在爪哇广植咖啡田,价格远远低过 英国东印度公司行销的摩卡咖啡,抢去后者绝大部分的市场。英国人这才转移焦点专攻茶叶,使得茶叶价格下降,销量大增,成为英国国饮。十九世纪中叶,福州取 代广州,是中国茶叶贸易第一大港。那时候的三坊七巷商埠林集,大茶庄之外,还有洋行银楼栉比鳞次,顿时多了一座座西风洋楼。或许是华洋杂处的缘故吧,福州 才出了这麽多洋务重臣,才有严複这批中国第一代留学生。要等到英国人在锡兰和印度开的茶园成了气候,福州的华景才稍稍色澹。据说,印度茶叶的味道更浓厚, 适合加糖加奶,相比之下,武夷山的茶还是澹了点。

他们的茶寡?福建人可不这麽想。英国人来了又走了,曾经远达澳洲美国的最后一班快船也早已停航。他们为力挽狂澜的中兴名臣而骄傲,也为推倒清廷的殉 难烈士而心碎。但这盅茶,始终是要喝的,并且愈喝愈讲究。今天的福建人喝茶如喝葡萄酒,有赛茶大会。这个尝一口,说得出是哪一座山的名品,那年七月雨水 多;那个试一啖,沉吟半响,探问该不会是卢师傅炒的茶吧?神乎其技,令人叹服。我曾经问过友人,茶味极品是甚麽,他们答曰:“观音韵”。何谓观音韵?只见 炉火香烟嫋然,朋友放下茶杯轻轻摇头说:“说不清,道不明,言语无法形容”。

Article Revisions:

About julien.leyre

French-Australian writer, educator, sinophile. Any question? Contact [email protected]